Comment réussir à coup sur des sushis maison ?

Les Japonais sont en quête permanente de l’harmonie et de la paix. Cela se voit jusque dans leurs plats. En effet, la cuisine japonaise fait partie des plus sophistiquées et les plus raffinées dans le monde. Le sushi est l’une de ses recettes phares. Voici notamment quelques conseils pour bien réussir ses sushis maisons.

Bien choisir ses ingrédients

Le sushi est une recette à base de riz, de poissons et d’algues. Étant une cuisine très raffinée, sa préparation nécessite une certaine maitrise. D’ailleurs, ses ingrédients doivent être choisis minutieusement. En effet, la réussite de ce plat réside surtout dans la qualité des produits qu’on utilise.

Le sushi maison doit être concocté avec un riz spécial, de type risotto. Il ne doit pas être collant ni gluant après la cuisson, sinon, votre recette sera ratée. Quant au poisson, il faut qu’il soit le plus frais possible. Ainsi, il sera plus facile à découper. Préférez également les poissons sans trop de peau, ni d’arêtes. Vous pouvez par exemple choisir du saumon ou du thon. Ces types de poissons sont fins, légers et disposent plus de chairs.

Enfin, il existe des ingrédients spécifiques qu’on ne peut trouver que dans les épiceries japonaises, ou dans les rayons de produits asiatiques. Tels sont les cas du vinaigre de riz ou du wasabi.

Maîtriser la préparation de la recette

Le sushi est une recette délicate. Pour le réussir, il faut bien le maîtriser. Chaque détail compte, que ce soit la découpe des ingrédients ou la cuisson de ces derniers.

Avant de cuire le riz, vous devez d’abord le laver. Cela permet d’enlever les amidons. De même, il ne faut pas oublier de le rincer après la cuisson, afin d’éviter qu’il ne se colle. Ajoutez quelques gouttes de vinaigre, suivies de sucre fondu et d’un peu de sel.

En ce qui concerne le poisson, il doit être découpé en lamelles, de manière très fine. Évitez de faire des allers-retours lors de la découpe, afin de ne pas changer le goût. Pour une meilleure saveur, n’oubliez pas de tremper vos lamelles de poissons dans du wasabi.

Enfin, il faut manipuler l’algue avec précaution. En effet, elle est très fragile et peut se déchiqueter à tout moment. Utilisez également un napperon en bambou pour bien enrouler vos sushis maisons.

Oser la créativité

On distingue plusieurs sortes de sushis : le maki, le sashimi, le temaki… Ils se différencient par leurs ingrédients et leur préparation. Vous pouvez donc varier les saveurs, en y ajoutant d’autres ingrédients comme des légumes, des fruits ou des fruits de mer. Seulement, ils doivent être découpés très finement, afin de ne pas trop modifier le goût du sushi.

Il faut aussi savoir associer les ingrédients. Si vous utilisez du poisson cru, il n’est plus nécessaire d’ajouter d’autres fruits de mer. Par contre, des fruits comme la mangue pourraient apporter un goût plus exotique à vos sushis.

Les conseils pour un repas asiatique complet d’exception
Un dessert à base de mangue pour égayer vos fins de repas