Les meilleurs accords des plantes aromatiques en cuisine

plantes aromatiques

Publié le : 06 août 20217 mins de lecture

Aujourd’hui, les herbes aromatiques font partie de notre quotidien. Elles sont utilisées dans de nombreux plats en cuisine et viennent apporter une touche subtile, un goût particulier, ce petit truc qui rend la cuisine délicieuse. Vous souhaitez intégrer les plantes aromatiques à votre alimentation pour profiter de leurs nombreuses valeurs nutritionnelles ? Voici nos conseils pour les marier à votre alimentation.

Quelles plantes aromatiques utiliser pour cuisiner ?

Des plantes aromatiques, il en existe beaucoup. Il n’est donc pas toujours évident de savoir lesquelles utiliser en fonction des plats et des saisons. Pour vous aider à y voir plus clair et à réaliser de parfaits accords en cuisine, voici quelques exemples d’utilisation.

L’origan : sublimer les produits de la mer

Utilisé depuis des siècles, l’origan possède un goût subtil, rappelant des notes poivrées et amères. Il se marie particulièrement avec les produits de la mer et notamment les poissons. Saumon, cabillaud, rouget mais aussi moules… N’hésitez pas à intégrer de l’origan dans vos préparations de produits de la mer.

La ciboulette : pour les salades et les sauces

Rafraîchissante et herbacée, la ciboulette est une herbe aromatique très utilisée en cuisine. Pour profiter de toutes ses saveurs, il est recommandé de la ciseler et de la mélanger généreusement aux salades l’été. Elle viendra également apporter une note intéressante dans les sauces : vinaigrette, sauces à base de yaourt, sauces fromagères…

Le basilic : un petit tour culinaire en Italie

Avec son goût inimitable, le basilic nous transporte instantanément du côté de l’Italie où il fait partie intégrante de la culture culinaire. Pour le mettre à l’honneur dans vos plats, vous pourrez ajouter des feuilles de basilic frais à vos pizzas maison, vos plats de pâtes ou vos préparations de sauce italienne comme le pesto.

Le persil plat : pour relever les plats en sauce

Le persil plat a un goût plus prononcé que le persil frisé, ce qui en fait une plante aromatique idéale pour cuisiner. En le hachant finement, vous pourrez le répartir sur vos plats en sauce juste avant de les servir. 

La menthe : star des cocktails

Quoi de plus rafraîchissant que des feuilles de menthe ? Pour profiter des saveurs de cette herbe aromatique incontournable, vous pouvez réaliser de délicieux cocktails, avec ou sans alcool. Mojito, Caïpirinha, Royal Mint… Il existe de nombreuses recettes. Pour révéler tous les arômes de la menthe dans vos cocktails, pensez à écraser les feuilles avec un pilon, pendant la préparation.

Comment cultiver ses propres plantes aromatiques ?

Vous le voyez, les herbes aromatiques peuvent être dégustées à toutes les sauces ! En faisant les bons accords culinaires, vous profiterez de leurs goûts savoureux, mais aussi de leurs propriétés nutritionnelles. Si vous souhaitez en bénéficier toute l’année, vous avez la possibilité d’acheter des assortiments de plantes aromatiques auprès de spécialistes comme Vitaminherb ou de les cultiver vous-même.

En jardinière ou en pot ?

Les deux solutions sont tout à fait envisageables. En fonction de votre espace, vous pouvez cultiver des plantes aromatiques dans des pots ou en jardinière. Le tout étant de bien suivre les spécificités de chaque plante, et leurs différents besoins pour pousser et durer.

À l’ombre ou au soleil ?

Chaque herbe aromatique a ses propres besoins en matière de soleil ou d’ombre. Par exemple, le thym, le romarin, la sauge, la lavande ou encore la sarriette apprécieront une belle exposition au soleil. Au contraire, la livèche a besoin d’un maximum d’ombre. D’autres plantes aromatiques peuvent être installées à mi-ombre, comme la ciboulette, la menthe, la coriandre, le persil, l’aneth…

À plusieurs ou en solo ?

De nombreuses plantes aromatiques peuvent être cultivées dans la même jardinière, à condition de suffisamment les espacer. Attention cependant en ce qui concerne la menthe. Cette plante a tendance a beaucoup s’expanser. Il est donc préférable de l’isoler, comme l’explique ce site.

Comment conserver les plantes aromatiques ?

Après la récolte de vos herbes aromatiques, vous pouvez vous retrouver avec une quantité supérieure à vos besoins immédiats. Dans ce cas, il est important de bien les conserver pour pouvoir les utiliser au fil des jours. Pour ce faire, vous avez plusieurs possibilités :

       Le frigo : cette solution vous permet de les conserver jusqu’à 5 jours. Pour cela, mettez simplement les tiges dans un sac congélation et placez-les au réfrigérateur.

       Le séchage : certaines plantes peuvent être très bien conservées lorsqu’elles sont séchées. C’est notamment le cas de la menthe, du laurier, de l’anis vert, du romarin, de la verveine, du thym, de l’origan… Vous pouvez faire sécher vos plantes aromatiques à l’air libre en bouquet de 5 à 10 tiges, suspendus la tête en bas. Vous pouvez également les passer au four à 50°C pendant une bonne heure, puis les stocker dans des boîtes hermétiques.

       La congélation : l’avantage de cette technique est que vous conserverez une forme de fraîcheur de vos herbes aromatiques. Pour cela, placez-les dans des boîtes ou sachets avec le moins d’air possible, au congélateur. Dégustez-les ensuite dans les 3 mois après la congélation. Une méthode idéale pour le basilic, le thym, la ciboulette, le persil plat, l’aneth…

 

 

Vous êtes maintenant prêts à cultiver et entretenir vos plantes aromatiques et à les utiliser de façon pertinente dans vos préparations culinaires !

 

 

 

 

 

 

Idées recettes et concepts pour manger autrement
Une large gamme d’articles de cuisine de qualité

Plan du site